Récup’Halvêque, une ressourcerie de quartier

Les ressourceries peuvent avoir des origines diverses : volonté politique locale, association engagée pour l’environnement ou bien volonté des habitants d’un lieu pour mieux gérer leurs déchets. C’est le cas par exemple dans le quartier d’Halvêque, au Nord de Nantes, où un groupe d’habitants fait fonctionner une recyclerie.

 

Origine

Le projet de ressourcerie à Halvêque est né d’une volonté du bailleur social La Nantaise d’habitation. Ce dernier à fait appel à Ecopôle afin de sensibiliser les habitants de l’ensemble situé entre les rues François Hennebique et Gustave Eiffel, à la gestion des encombrants.

Cette sensibilisation s’est faite à travers divers ateliers. Et suite à la rénovation et au réaménagement d’un local mis à disposition par la Nantaise d’Habitation les habitants se sont appropriés le projet et ont décidé de mettre en place une ressourcerie de quartier.

Aujourd’hui

Récup’Halvêque est aujourd’hui géré par un groupe de bénévoles qui se charge principalement du tri des objets donnés ainsi que de leur vente sur les horaires d’ouverture de la boutique, les mercredi et samedi. Toutes les semaines des ateliers sont organisés par l’association ; certains sont animés directement par les bénévoles et d’autres par d’autres associations tels que l’Homme Debout ou Vélo Campus. Ces ateliers sont entièrement financés par l’association et gratuits pour les participants.

Les objets donnés peuvent l’être directement au local de l’association ou bien récupérés par des bénévoles à l’aide des véhicules utilitaires dont ils disposent, sur rendez-vous.

L’action de l’association est très locale et permet de recréer un réel lien entre les habitants des différents immeubles de l’ensemble. Le local sert aussi bien de lieu de vente que de lieu de rencontre et de discussion.

 

Financement ?

L’association vit essentiellement des recettes des ventes réalisées dans la boutique. Le bénévolat de l’ensemble de l’équipe soulage le budget de l’association.

De plus le local utilisé comme espace de vente et de tri est mis à disposition par la Nantaise d’Habitation pour un loyer modéré. Le bailleur social soutient aussi l’initiative des habitants au travers d’une aide financière tout les ans.

 

Les plus

La grande force de Récup’Halvêque est son équipe entièrement bénévole. Cette particularité facilite l’équilibre financier de l’association et permet l’organisation d’ateliers, d’événements ainsi que la distribution de paniers de légumes invendus et rachetés à une grande surface proche. Ces distributions sont faites à destination des étudiants sur le campus de la faculté de sciences sociales et des habitants du quartier.

L’ensemble de l’équipe est chapeautée par un groupe restreint de 3 personnes qui organisent le fonctionnement et gèrent les aspects administratifs. Ces personnes consacrant un temps équivalent à 2 voire 3 emplois à plein temps à la gestion de l’association.

Pour résumer :

  • L’appropriation et l’implication bénévole des habitants du quartier
  • La gratuité des ateliers, événements et distribution de fruits et légumes permis par le bénévolat
  • La participation de la Nantaise d’Habitation sous la forme d’une aide financière et matérielle